Pour en finir avec la lutte intérieure

J’ai réalisé à quel point il était insensé de s’opposer à la réalité. Je suis devenu l’ami du vent et donc de la réalité, c’est parce que j’ai découvert que je n’avais pas le choix. Chaque fois que je me dispute avec la réalité je perds à tous les coups.

Certains disent: si je cesse d’être en conflit avec la réalité je vais être en situation de faiblesse, si je me contente d’accepter la réalité telle qu’elle est, je vais devenir passif et peut-être même perdre tout désir d’agir.  Pouvez-vous savoir avec certitude que c’est vrai ?

Laquelle de ces 2 attitudes est la plus forte?

  • je regrette pas d’avoir perdu quelque chose.
  • j’ai perdu quelque chose, quelle solution intelligente puis-je trouver à présent ?

Ce qui n’aurait pas dû arriver selon vous, est en fait ce qui aurait dû arriver. Cela aurait dû arriver puisque c’est ce qui est arrivé et aucune pensée au monde ne peut rien y changer.

Cela ne veut pas dire que vous acceptez ou approuver la situation. Cela signifie simplement que vous pouvez observer ce qui se produit sans opposer de résistance et vous épargner ainsi la confusion causée par votre lutte intérieure. Personne ne souhaite que ces enfants tombent malade, personne ne veut avoir d’accident de voiture, mais quand cela se produit en quoi est-il utile de se disputer mentalement avec cette réalité? On sait très bien que c’est inutile. Pourtant on persiste à le faire, faute de savoir comment y mettre fin.

Lorsque je me dispute avec la réalité cela fait mal. Nous pouvons savoir que la réalité est bien, exactement telle qu’elle est, à partir du constat suivant: lorsque nous entrons en conflit avec elle, nous sommes tendus et insatisfaits au lieu d’être spontanée et équilibré; lorsque nous cessons de nous opposer à la réalité, l’action devient simple fluide, bienveillante et dénué de toute peur.

Extrait de » Aimer ce qui est »
Byron Katie

Sylvain Fornier
 

La transformation de Soi est devenue une recherche intense depuis la naissance de ma fille en 2007. J'ai commencé par le Qi-qong, les arts martiaux et le Reiki. Ensuite, j'ai suivi une formation d’Ostéopathie quantique créée par le Dr Arthur Paul Lincoln tout en participant à plusieurs stages de Bioénergie avec Yann Lipnick. La rencontre de ces 2 techniques de soin a déclenché un état modifié de conscience donnant lieu à un lâché prise de la gestion des flux d'informations et d'énergie vitale dans l’organisme. Je voulais tellement être au service du vivant que j'ai dû commencer une psychothérapie et comme cela n'a pas suffit à me libérer des motivations inconscientes, j'ai suivi des cours de Hatha-Yoga. La rencontre avec la neurothérapie a accéléré le processus de transformation et m'a décidé de me former à la Thérapie de Champs Mémoriels. La méditation est venue approfondir mon exploration de la nature humaine et a déclenché des états modifiés de conscience qui ont impacté mon cerveau et mes croyances et ma perception de la Vie. Merci à toutes celles et ceux qui m'ont enseigné et poussé à la transformation, à l'éveil spirituel.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments